QUI SOMMES-NOUS

Notre association SOLEIL LA VIE est née de la volonté de sensibiliser et d'informer au sujet de la modification intentionnelle du climat et de la météo : la géo-ingénierie et de ses impacts délétères.  

SOLEIL LA VIE a pour objet la protection de la nature et des équilibres fondamentaux et vitaux de l'atmosphère et de la biosphère.

À l'heure où l'expression "changement climatique" est utilisée dans toutes les langues et sur tous les continents, parfois même à l'impératif comme ici "CHANGER LE CLIMAT" (Titre de couverture de Science & Vie - octobre 2018) il nous est apparu essentiel de se pencher sur cette notion d'action, de lutte, d'urgence... et d'apporter des informations détaillées, claires et compréhensives s'appuyant sur des documents sourcés et des faits réels, et ceci afin de prévenir, autant que faire ce peut ce qui pourrait être la plus grande manipulation de tous les temps.

Pour ce qui est du sujet de la Géo-ingénierie climatique (manipulation des conditions météorologiques et climatique), SOLEIL LA VIE est en lien d'amitiés avec d'autres organisations françaises telles que l'Acseipica et Ciel Voilé par exemple. Nous collaborons également avec des organisations internationales notamment SOS Tenible - Skyguard en Espagne, Planetary Movement for Mother Earth en Autriche, et Zerogeoengineering / Zero5G aux États-Unis.

Nous sommes aussi en liens étroits avec d'autres associations françaises de protection de la nature et du vivant dans les domaines des semences, des forêts, des océans, des animaux, de la santé, de l'éducation, etc. Et nous créons ensemble des ponts d'interconnexions en vue de la mise en oeuvre d'actions collectives.
 

Nos ambitions

Apporter lumière et compréhension sur la manipulation passée, en cours et à venir (en cas d'inaction ou d'action inappropriée) de l'atmosphère aux niveaux local et global par les groupes scientifico-militaro-industriels.

Réduire et ultimement, stoppez les actions polluantes ayant des conséquences délétères sur l'environnement, la sécurité et la santé des organismes vivants sur terre notamment celles liées à la Géo-ingénierie.

Nos moyens d'actions

 

  • Sensibiliser, informer, alerter et défendre les citoyens au sujet des activités de la géo-ingénierie climatique définie comme étant la modification intentionnelle du climat et de la météo à l'échelle locale et mondiale.

  • Observer, veiller et recenser les pratiques (passées, actuelles et prévues) de modification et d'artificialisation de l'atmosphère, des sols, des milieux aquatiques et de leurs conséquences.

  • Créer une dynamique de réflexion relative à la législation concernant la sécurité, la protection de l'environnement et de la santé.

  • Demander la régulation des activités liées aux fréquences électromagnétiques et aux radiations micro-ondes et l'interdiction des activités dangereuses de la géo-ingénierie définie au sens large, c'est à dire: la manipulation intentionnelle de l'environnement, et notamment celles de la géo-ingénierie climatique, dans le cadre d'actions judiciaires sur les plans locaux, nationaux et internationaux.

  • Participer à des mouvements plus larges en faveur de la préservation des écosystèmes, de la biodiversité, des ressources naturelles et du respect d'un environnement sain et sauf pour le maintien et le développement de la vie sur Terre.

  • Appeler à réduire toutes les formes de pollutions et de nuisances en considérant leur impact sur l'air y compris l'espace, l'eau et le milieu sous-marin, les sols et les sous-sols, le rayonnement solaire, la santé et la sécurité.

  • Rassembler et fédérer  les individus et les organisations oeuvrant dans les domaines de préservation de la vie sur terre pour agir en complémentarité sur les plans locaux et internationaux.

  • Saisir toute quasi-juridiction internationale (Comité des droits de l'homme des Nations Unies, Commission africaine des droites de l'homme et des peuples, Commission interaméricaine des droits de l'homme, etc.) ou juridiction judiciaire (pénale, civile), administrative, constitutionnelle, internationale en lien avec la défense de l'objet énoncé à l'article 2 précité et ce, quel que soit l'endroit où se situe cette quasi-juridiction ou juridiction.